Le tapis margoum a également de particulier qu’il est fabriqué selon les traditions des plus anciennes en ce qui concerne ses méthodes de tissage : le fond du margoum est tissé comme sur un kilim, et les motifs sont brodés à l’aide de nœuds, comme sur un tapis classique, mais à l’envers. Le margoum n’a donc pas de poils mais un aspect lisse avec reliefs. Sur sa face arrière, les fils de retour en laine témoignent de l’authenticité artisanale de ce tapis fait main.

Le dessin principal du margoum est le losange, « regma » en arabe, d’où vient le mot « mergoum ». Le margoum serait toutefois d’origine berbère, pour qui le losange symbolise la fertilité. Il existe trois types de motifs principaux : une multitude de petits losanges, des losanges de tailles moyennes, ou un grand losange central.